Retour aux actualités

 

Le design de l’eau avec Cécile PLANCHAIS

Cécile PLANCHAIS est spécialisée dans le design lié à l’urbanisme et au paysage et collabore depuis 2016 avec MOBILUM sur le développement de la ligne de fontaines LOËLLA. Elle est reconnue notamment pour son design des fontaines à boire conçues pour la ville de Paris et également développées sur toute la ville de Luxembourg.

 

Pouvez-vous revenir sur la conception de LOËLLA ?

Les fontaines LOËLLA sont nées de multiples scénarios d’implantations et d’usages : comment se désaltérer ? Se rafraîchir ? Remplir un verre ? Jouer ? Voir l’eau jaillir en ville ?

Multiplier la distribution de l’eau à proximité d’espaces d’activités extérieures ou intérieures est nécessaire pour que l’eau en bouteille ne soit pas la seule manière de boire hors de chez soi.

Avant de passer au dessin et à la réalisation de ce produit, nous avons mené un travail de fond avec MOBILUM depuis 2016. Nous avons rencontré des services et un spécialiste d’installation de l’eau chez Plaine environnement dont le directeur des études techniques a apporté son expertise en adduction d’eau et génie civile pour la mise au point de la fontaine. Le défi de cette fontaine a été notamment d’intégrer le système d’alimentation dans les 10 centimètres d’épaisseur de son « corps » en BFUHP.

L’usage de l’eau nécessite de mettre en confiance l’utilisateur et de lui offrir l’eau dans une posture agréable : être debout ou assis pour boire de l’eau fraîche est une belle occasion d’apprécier l’environnement qui nous entoure.

 

L’accessibilité à l’eau pour tous, votre combat ?

Mon combat si on emploie ce mot, est plus généralement le design durable, que je défends pour le futur.  Ce type d’objet ne peut être conçu sans engager la responsabilité de son designer : une fontaine en particulier doit transmettre, inviter au partage, rassembler, réjouir un aménagement et je partage avec MOBILUM l’engagement de ne pas impacter l’environnement.

L’eau est un élément vivant du paysage, une matière précieuse, à ne pas gaspiller et à sublimer.
J’ai pensé LOËLLA comme une paume de main tournée vers le ciel. Elle porte l’eau en douceur à différentes hauteurs, comme si l’eau l’avait faite « pousser ». J’aime associer le geste à la forme. Il me semble important que l’eau soit à la hauteur d’un adulte debout, d’un enfant, d’une personne assise dans un fauteuil roulant, que l’accessibilité ne soit pas seulement une option mais bien une attention.

Boire, c’est aussi indispensable quand on habite la rue. L’eau potable nécessite un travail extraordinaire pour l’acheminer, la surveiller, la goûter et mérite un bel objet pour offrir ce service que beaucoup nous envient dans d’autres régions du monde, où l’eau potable est un luxe.

Voir l’eau donne envie de la boire.
J’aime introduire tous les sens dans mon design, l’eau est une matière du paysage réconfortante.
LOËLLA, signifie simplement « l’eau est là » et rappelle les porteurs d’eau qui chantaient dans les rues :
oh ! oh ! qui veut de l’eau !  Son ergonomie offre à la voir et la boire, comme à la source.

 

Quelques mots sur le choix du matériau béton fibré ultra haute performance ?

J’ai retrouvé dans cette étude et dans cette matière ma pratique initiale de sculpteur. Le BFUHP est une matière minérale, qui résonne bien avec l’eau , elle suggère la fraîcheur. Son toucher lisse et sa résistance facilite son entretien et se prête parfaitement au design contemporain.

Cette nouvelle génération de béton m’a inspiré une ligne souple, lisible de loin, un objet capable d’identifier un réseau d’eau, ce qui permet aussi de développer sa technicité. La coloration dans la masse du BFUHP est très rassurante dans les espaces urbains où les usages sont parfois brutaux.
Pour Paris Design Week en septembre 2018, nous avons inauguré un ROSE spécifique à cette fontaine, un symbole de sa féminité, de douceur et de saveur car le goût de l’eau fait aussi la fierté de certaines villes de montagne comme Luxembourg.

La vasque et la façade sont en en aluminium finition satinée, le corps est en BFHUP teinté dans la masse.

Réalisation ici et plus d’infos sur le site de Cécile PLANCHAIS.